Littérature, peinture et sexe

Posted on
Karl Goerlich

S’il y a bien une thématique qui vous fait crisper les lèvres et hérisser les poils de votre peau, c’est lorsque vous vous imaginez les scènes d’amour entre les doigts d’un peintre ou le cul perché sur la machine à écrire d’un Marcel Proust. Tout ce qui touche à l’art, touche au génie et au secret de la création. Cet être insupportable qui préfère tapisser ses peintures de jaune citron tandis que vous vous prélassez sur le divan, attendant que ses doigts caressent d’autres étales.

Pourquoi est-ce que les artistes fascinent tant ? Parce qu’ils sont fous, compliqués, parfois tarés et que ces facteurs doivent influencer sur leur manière de vous prendre au lit.

Quand les grands esprits baisent…

ils sont intelligents, créatifs et n’ont pas peur des limites. Le peintre sait jouer de ses doigts autant que l’écrivain de sa fantaisie, sursurant des mots incompréhensibles mais sexy.

Oubliez le missionnaire et passez à la pose du cheval au galop. Laissez le sculpteur vous demander de vous mettre à nu(e) avant de rectifier la courbe du sein droit, bien sûr en direct sur vous. Tous les baisers d’artistes sont aussi chauds que froids, parce qu’ils vous appartiennent entièrement sur le moment, et replongent dans l’instabilité de leur caractère une fois le coït passé.

Ils sont l’éternelle passion ravagée par ses sauts d’humeur. Et puis il faut le dire, l’artiste ne court pas les rues. Il devient un peu le trophée d’une vie dont on ne se lasse pas à raconter.

Et si c’était vrai ?

Et si c’était vrai que les artistes étaient exceptionnels ? L’amour et les drogues, l’amour et la gouache, l’amour épistolaire, l’amour voyeurisme… plongez avec moi dans l’obscurité (Clair-obscur) des nuits sans pareil sous le ciel de Montmartre dans l’antre d’un Picasso ou d’un Dali, entre les pages d’un roman de George Sand, vos cris en harmonie sur les cordes vocales de Jim Morrison.

Pourquoi serait-ce faux ? Si nous assimilons le sexe sur la photocopieuse du bureau à du sexe brutal, nous avons tous en tête les « choses » hors du cadre qu’un grand Leonardo Da Vinci pourrait vous faire.

Sauf bien sûr si ce génie pense trop et qu’il en serait presque frigide.

À vos pinceaux pour découvrir la vie pieuse des stars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.